Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'empreinte

Publié le par Sylvie Méheut

Je suis d’un autre clan et d’une autre fratrie
Je suis l’homme à genoux et la femme aux abois
La louve suffocante au ventre du sous-bois
Quand sonne l’hallali sur l’autel des jours

Je suis d’un autre monde et d’une autre patrie
Je suis la voie tremblée qui dépèce le soir
La main fraîche du vent au front du désespoir
Et l’hospice espéré au versant de l’amour

Je suis d’un autre siècle et d’une autre mémoire
Je suis ce ciel ouvert rompu dans ton regard
Je suis celui qui sait et celle qui s’égare
Je suis le dissident  l’aveugle  l’exilé
Qui sur le toit des villes sabrent l’immensité

Je suis de tous les camps  De toutes les fratries
Je suis de chaque monde et de chaque patrie
Je suis de tous les siècles et sur chaque mémoire

L’empreinte de la vie - L’empreinte de l’espoir


Sylvie Méheut 
 

Publié dans Un jardin sur le monde

Partager cet article

Repost 0

Un jardin sur la mer

Publié le par Sylvie Méheut

Je sais un lieu de haute lice
Où la livrée du matin joue
À robinsonner sous les lys
Près des falaises d’amadou
Où le déhanchement des îles
Grise la Manche qui s’exile
Sous son chapelet de Corfou

Je sais un lieu de haute sphère
Où les sternes vont poinçonnant
Le nonchaloir évanescent
D’un archipel bagué de mousse
Où la veine bleutée du vent
Sur les voiles des barcaroles
Jette la clé de ses vingt ans

Je sais un lieu d’étreintes folles
Où pour l’ongle d’un souvenir
La mer au large s’émeraude 
Et encorbelle de plaisir
Les lys les îles et les roses


Sylvie Méheut 
 

Publié dans Un jardin sur la mer

Partager cet article

Repost 0

Je t'avais écrit des poèmes

Publié le par Sylvie Méheut

Je t'avais écrit des poèmes
Je t'avais écrit des chansons
Tu préféras d'autres rengaines
D'autres patries
D'autres saisons

Mais le temps passe sur nos peines
L'amour s'émousse entre nos doigts
Et sous le Mirabeau la Seine
Ne sonne plus comme autrefois 

Et sous le pont passe la peine
Et sous le pont passe la joie
O que jamais ne me revienne
l'écho suprême de ta voix

Je t'avais écrit des rengaines
Je t'avais écrit des saisons
Tu préféras d'autres je t'aime
Tu préféras d'autres chansons

O que jamais ne me revienne
L'écho troublant de ces mots-là
Passe passe passe la peine
Vienne vienne vienne la joie

Que sous le Mirabeau la Seine
Allume son grand feu de bois
Bois de santal où bois d'ébène
La Seine fait flèche de tout bois

Passe passe passe la peine
Et que jamais ne me revienne
L'écho suprême de ta voix

Je t'avais écrit des poèmes
Je t'avais écrit des chansons
Tu préféras d'autres rengaines
D'autres patries
D'autres saisons

Sylvie Méheut

Publié dans Chansons

Partager cet article

Repost 0

Mon p'tit gars

Publié le par Sylvie Méheut

Mon p’tit gars l’était pas tourneur à Saint-Denis
Pas même maître zingueur sur les toits à misère
C’était un musico quelque part vers Clichy
Au p’tit bal éperdu d’un quartier populaire

Mon p’tit gars dans sa tête y’avait d’l’accordéon
Et tous les vibratos de cent valses musettes
C’était toujours ainsi qu’il jouait à façon
Lorsque la nuit de jais affrétait ses mirettes

Mon p’tit gars l’était pas fraiseur à Charenton
Ni barman à Ivry ni taulier à Nanterre
Mais quand la nuit de jais relevait ses paupières
C’était l’quatorze juillet du côté de Meudon

Les amoureux valsaient d’l’a vie plein les poumons
Mon p’tit gars l’était pas épicier rue Voltaire
C’était un cascadeur qui j’ouait d’l’accordéon
Au p’tit bal éperdu d’un quartier populaire

Le p’tit gars a filé sans sans son accordéon 
Adieu la vie qui va - Adieu valses musettes
Pas même une java pour le dernier frisson
Sur l’vieux zinc à flonflons du côté d’la Villette

Mon p’tit gars l’était pas tourneur à Saint-Denis
Pas même maître zingueur sur les toits à misère
C’était un musico quelque part vers Clichy
Au p’tit bal éperdu d’un quartier populaire

L’était un bon p’tit gars au cœur d’accordéon
L’était un bon p’tit gars au cœur rempli d’chansons

 

À Jean-Pierre Vinit


Sylvie Méheut 

Publié dans Chansons

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7